FESTIVAL DE LA NARRATION DU PAYS DE BOURDEAUX

Fagots ou fumigènes ?

Affiche2024Temp
0 ème
Édition du festival

Jeudi 25 Juillet - Dimanche 4 Août

FAGOT n.m.(XIIe siècle. D’origine incertaine).
1. Faisceau de branchages servant à faire du feu. Très présent dans l'art verbal traditionnel. 2. Fig. Sentir le fagot, par allusion au supplice du feu autrefois infligé aux sujets soupçonnés d’hérésie ou d’impiété.
FUMIGÈNE adj. et n.m. (XXe siècle. du lat. fumus, «fumée» et du grec gennân, «engendrer»). 1. Obus et grenades émettant un nuage de fumée destiné à dissimuler des mouvements, à donner un signal de détresse. 2. Accessoire de célébrations et manifestations.



Depuis les rapports de Reine Prat (1) nous ne pouvons ignorer les inégalités professionnelles dans la culture et nous constatons que peu de femmes dans l’Histoire figurent dans notre paysage sociétal.

En fouillant les archives de notre discipline, nous découvrons bien sûr, ici et là des artistes, d'ailleurs toujours des femmes (Catherine Gaillard, Sophie Biset, Magda Gorska...), qui proposent un récit sur des figures comme Flora Tristan, Marie Curie, Amelia Earhart, Roberta Gibb, Isabelle Eberhardt... mais cela reste anecdotique. D'ailleurs la "corporation" de la narration en France est constituée en majorité de femmes mais il est impossible d'ignorer que les "têtes d'affiches" des festivals sont et restent largement masculines.

En tant que médiateurs du conte et du récit, narrés et lus à haute voix il est de notre rôle de pointer le message historique, à peine voilé, du lobby patriarcal, qui dans les contes, prescrit et proscrit certains comportements féminins "Soyez belles, vertueuses, douces et passives, on vous mariera et vous serez heureuse !", "On s'occupe de tout !". Pendant très longtemps, celles qui ne correspondaient pas à cette représentation étaient poursuivies pour sorcellerie. D'ailleurs tout au long de l'histoire, le patriarcat de la société civile comme religieuse, a construit "ses sorcières". Le fagot était la réponse aux voix des femmes qui se sont fait entendre, protestant contre l'apologie de la passivité et de l'état de dépendance...

Les contes et récits qui sont allés à l'encontre de cette idéologie patriarcale ont d'ailleurs sombré dans l'oubli, écrasés d'abord par la force de frappe des éditions "papier" et ensuite des dessins animés à diffusion mondiale, qui ont fini par cristalliser là représentation idéalisée de la femme, imaginée par l'homme.

Le démontage de ces représentations exige de faciliter la prise de conscience, de rendre visible, de témoigner et "de participer à l’avènement de nouvelles représentations, où les Filles et les Femmes puissent s’identifier à des figures féminines réellement valorisantes et inspirantes".(2) Le fumigène remplace alors l'odeur du fagot et devient le symbole d'une célébration collective. Malheureusement il incarne aussi le signal de détresse pour les violences faites aux femmes.

Lors de l'édition 2024 nous réaffirmons le positionnement, qui est le nôtre depuis la création de l'Association. Alors si de cette 36ème édition pouvait émaner tout à la fois une odeur de soufre et de vent du boulet ceci n'est pas pour nous déplaire.

(1) Reine Prat, Agrégée de lettres et autrice de deux rapports ministériels sur l’égalité femmes / hommes dans la culture (2006 et 2009). Reine Prat a publié en 2021 un essai aux éditions Rue de l’échiquier, intitulé « Exploser le plafond : précis de féminisme à l’usage du monde de la culture ». Une analyse des enjeux de pouvoirs à l’œuvre dans ce secteur où, malgré les mesures ministérielles en faveur d’une plus grande égalité, les mécanismes de domination et d’invisibilisation des minorités perdurent.
(2) Texte librement inspiré des écrits de Typhaine D, Autrice, comédienne, metteuse en scène, formatrice, féministe, animaliste, enfantiste. https://linktr.ee/typhained

Joël Miachon
Président des Nouvelles du conte

Librairie du Festival

La librairie est installée à la salle des fêtes de Bourdeaux.

Elle est organisée dans le cadre d’un partenariat avec la librairie “Sauts et Gambades” de Dieulefit ainsi que la maison d’édition Oui’Dire, avec une sélection très variée de livres et CD concernant le conte et les artistes programmés.
Pour tous les âges.

Tous les jours entre 15h et 19h du vendredi 26 juillet à 15h au dimanche 4 août exceptionnellement à 21h.

Les spectacles et “Rencontres” en après-midi ayant lieu dans le même espace que la librairie, celle-ci ne sera pas accessible pendant ces plages horaires.

Stages de formation enfants & adultes

Le stage enfants (7-11 ans), en partenariat avec le Centre aéré de Bourdeaux, autour de la thématique “LOUP(S) Résidence de médiation…” sera animé par Mathilde Arnaud et aura lieu entre le lundi  29 juillet et le vendredi 2 août.

Les inscriptions et renseignements pour le stage enfants se font directement auprès de l’Accueil de Loisirs de Bourdeaux

Le stage adultes (> 16 ans) autour de la thématique “L’artiste, le conte, le public” aura lieu à la salle des fêtes de Mornans et sera animé par Philippe Campiche les samedi 27 et dimanche 28 juillet.

Lien vers le bulletin d’inscription pour le stage adulte.

Les scènes ouvertes

Les deux “scènes ouvertes aux amateurs” auront lieu au Parc de la Recluse. La scène ouverte du 28 juillet à 17h20 sera animée par Philippe Campiche et celle du 2 août à 15h50, par Mathilde Arnaud.

Le fait que ces moments précieux soient offerts répond à la générosité des artistes : donner, dépasser ses limites, offrir une histoire. C’est aussi instaurer une relation avec le public juste pour le plaisir du partage. Une pratique amateur ou celui qui donne, ose transmettre par sa voix, ses émotions, sa force comme sa fragilité.

Devant le rideau…

À la salle des fêtes, les journées du festival commencent par une prise de parole amateur de 10 min. Avant le “spectacle famille” ou “l’épisode contée” du jour, le proscenium leur est réservé pendant 10min. Ceci n’est pas un avant programme mais une mise en bouche pour eux comme pour nous.

Lien vers le bulletin d’inscription pour les scènes ouvertes et Devant le rideau

Apéros Contes & Apéros Lectures

Animés respectivement par Kamel Guennoun et Muriel Brasier, accompagnés du musicien Pimousse et leurs complices
Tout public dès 8 ans – 11h00

Venez découvrir ou redécouvrir ces lieux de Bourdeaux en compagnie d’un ou plusieurs conteurs et conteuses, le tout dans une bonne ambiance pour s’ouvrir l’appétit !

Jeudi 25 juillet à la Médiathèque – Place de la Lève
Vendredi 26 juillet au Bar du Centre –  1 place de la Recluse
Dimanche 28 juillet à la Chapelle – rue droite
Lundi 29 juillet au Camping Gap des Tortelles – Chemin du Gap des Tortelles
Mardi 30 juillet au Bar de l’Univers – place Louis Chancel
Mercredi 31 juillet à l’Oustalet
Jeudi 1 août à la Médiathèque – Place de la Lève
Vendredi 2 août au Resto Le P’Tit Roubion –  1 place du Grand Quai
Dimanche 4 août au Resto Magasin Général –  1 place de la Chevalerie